Comment l’alcool affecte votre activité sportive ?

Fêtes de famille, repas entre collègues ou célébrations en tout genre, l’alcool est présent partout ! Et même dans l’univers du sport. Plus qu’auprès de certains individus, la consommation d’alcool chez les sportifs peut nuire à la santé, et cela malgré le fait de suivre une alimentation saine et équilibrée. Si d’emblée, on pouvait penser que le fait d’être un sportif réduit les impacts de l’alcool sur l’organisme, il en est autrement ! Quels sont les effets de l’alcool sur le corps du sportif? Voici quelques éléments de réponse à méditer.

Altération du développement musculaire

Pour avoir un corps d’athlète, les exercices de musculation sont un élément clé. Et pourtant, l’alcool peut avoir des conséquences immédiates sur les résultats obtenus lors des séances d’entraînement. La consommation de boissons alcooliques peut également avoir des répercussions sur la capacité du sportif à produire de l’adénosine triphosphate (ATP), un élément fondamental pour les muscles. En plus d’affecter le sommeil, l’alcool agit sur le foie en libérant une substance de nature chimique qui attaque la production de testostérone, une hormone primordiale favorisant le développement musculaire.

Modification des performances aérobies

Toute activité physique aérobie nécessite la présence de l’oxygène pour alimenter les principaux groupes musculaires qui permettent de pratiquer les exercices physiques. Celle-ci a pour rôle de réguler la circulation sanguine ainsi que la fréquence cardiaque de l’athlète. Dans la mesure où le sportif ingère de l’alcool, il prendra le risque de voir sa fonction respiratoire ralentir, de se déshydrater, ce qui peut lui être fatal.

Dégradations des fonctions cognitives et motrices

Lorsque l’on évolue dans le domaine du sport, il est important d’apprendre à réagir physiquement et mentalement de manière rapide. L’ingestion de substances alcooliques peut affecter cette faculté, car l’alcool agit directement sur le cerveau. Il est utile de rappeler que la consommation de cinq types de boissons alcoolisées pendant une nuit peut altérer toutes les fonctions cognitives d’un individu pour une durée de trois jours.

D’une manière générale, la consommation d’alcool en trop grande quantité que l’on soit sportif ou non est nuisible à la santé qu’elle soit physique ou mentale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *